Université de Limoges, ANR                                Dates : 2010-2013
- Lieu : El-Deir, Egypte, oasis de Kharga
-
Initiateurs du projet : Gaëlle TALLET
-
Réalisations : couverture photographique des principaux lieux, monuments et fouilles du site. Photographies d'objets.

El Deir

Page 1 de 2

Le projet ANR : El-Deir, une oasis dans la grande oasis, terroir et territoire dans l'oasis de Kharga de l'époque pharaonique à l'époque chrétienne (lien avec le projet dans le bandeau ci-dessus)

El-Deir est situé à l'extrémité nord du grand oasis de Kharga (200 km du nord au sud) et à environ 30 km de la ville de Kharga.. Au pied du Gebel Umm el Ghanayym (383 m), El-Deir est à la fois une ancienne zone agricole, une vaste zone de nécropoles et un croisement de routes caravanières. A l'époque romaine l'installation d'une forteresse (limite sud du limes romain) témoigne de l'importance du site.
Le programme de fouille est à la fois centré sur les indices d'occupation (survey, sondages, prospection magnétique), les bâtiments, les nécropoles, mais également sur la problématique de l'eau, sa gestion et son évolution dans le temps avec les phénomènes de désertification et l'érosion de la vaste playa qui occupait autrefois une grande partie de l'espace. 
L'alimentation de toutes les zones de cultures, des temps historiques à 1965, date de l'abandon du site, était assurée par des puits artésiens renforcés plus tardivement par des forages.

La forteresse romaine

Construite en brique crue selon un plan
carré, elle mesure environ 65 m de côté.

le Gebel Umm el Ghanayym à travers
un passage de la maison de fouille

Les faces Est (2010) et Sud (2012).

Vue de l'intérieur de la forteresse  depuis la face Ouest (2012). La flèche pointe sur la zone repérée lors de la prospection magnétique et fouillée en 2012.

La pièce fouillée dans la forteresse (travail à la perche).

La  nécropole dite "copte"

Vue au sol et vue verticale partielle (2010)

Le temple  (2012)

Le "bâtiment isolé" (2010)

L'habitat dit "Perse" (2012)

"L'atelier des embaumeurs" (2010)

Vue du bâtiment pris par cerf-volant à très basse altitude.

Vue générale recadrée. En haut la croix blanche d'un des repères topographiques.

La butte rouge (2012)

Cette butte, peu visible au sol, est couverte de débris de céramique rouge traduisant une occupation important du site (ateliers, habitat ?). Une étude approfondie est prévue lors des prochaines missions.
L'absence de relief remarquable a rendu difficile la visée vidéo lors de la prise de vue. Une archéologue a dû aller sur place avec une grande toile blanche afin que je puisse bien localiser la zone à photographier. Elle donne l'échelle du site.
Les conditions de vol, avec un début de vent de sable, ont été un peu sportives. 

Accueil   Généralités    Historique    Technique cerf-volant   Technique ballon captif   Technique multirotors   Manip en cerf-volant
Manip en ballon captif    Multirotors, ballon ou cerf-volant ?    Matériel utilisé    Sécurité    S.I.G. 
Biblio/films & Index    Publications des photos    Liens    News       Réalisations