L'équipe à Persépolis :
K. Mohammadkhany, B.N. Chagny et R. Boucharlat

PERSEPOLIS

Un chantier de plus d'un siècle … "Darius n'a certainement pas prévu l'ensemble des constructions de la terrasse. A sa mort le programme est incomplet et les quelques bâtiments existants ne sont pas achevés. Xerxès achève la Porte, l'Apadana, le palais de son père, construit le sien et la partie dite Harem, et modifie le plan de la Trésorerie. A Persépolis, toute la partie nord-est de la terrasse est encore vide au milieu du Ve siècle. Artaxerxès I y érigera la salle aux cents colonnes, qu'il laisse inachevée, le Tripylon au centre et, au sud-est, son palais. Au cours du dernier siècle de la dynastie, il n'y a plus de véritable programme monumental."
D'après Rémy Boucharlat in Dossiers d'archéologie, 1997, N° 227

Travail au pieds de la terrasse
(la taille des personnages donne l'échelle)

Vue générale du site (la terrasse s'étend sur près de 15 ha) : 1 double escalier monumental, 2 Apadana, 3 Porte des Nations, 4 palais des 100 colonnes, 5 tombes rupestres, 6 muraille, 7 palais de Darius.

Le double escalier monumental (1) permet de gravir le rempart de la terrasse pour accéder à la porte de Toutes les Nations et à l'Apadana

La porte de Toutes les Nations (3), vues rapprochées

L'Apadana (2) depuis la porte des Nations et depuis l'esplanade

Vue vers les palais de Darius et Xerxès et l'Apadana

Palais des 100 colonnes  (4)

Détail d'un bas-relief  d'un
des escaliers monumentaux
menant de la terrasse à l'Apadana.

Clichés numériques réalisés sous ballon captif
entre 8 et 40 m d'altitude avec un Powershot S45 (35 mm)
Photos B.N. Chagny et K. Mohammadkhany
Mission Pasargades-Persépolis 2004

Le palais de Darius (7) depuis l'esplanade.

Réalisation : le but de la mission était de prendre des photographies du site à basse et très basse altitude, impossibles à faire en avion. L'absence quasi constante de vent à Persépolis lors des missions précédentes nous a conduit à travailler en ballon hélium en cas de vent nul (12 vols) et en cerf-volant autrement (8 vols). Les variations des conditions météo ont été parfois très rapides nous obligeant même à dégonfler un ballon avant même d'avoir commencé à travailler … pour reprendre en cerf-volant ! Le travail en ballon sphérique latex n'est agréable que par vent nul.  Sur la terrasse les vols ont systématiquement été réalisées en argentique puis en numérique. Certaines séances ont ainsi dépassé les 6 h de travail. Les réalisations au delà de la terrasse ne sont pas présentées ici.

Accueil   Généralités    Historique    Technique cerf-volant   Technique ballon captif   Technique multirotors   Manip en cerf-volant
Manip en ballon captif    Multirotors, ballon ou cerf-volant ?    Matériel utilisé    Sécurité    S.I.G. 
Biblio/films & Index    Publications des photos    Liens    News       Réalisations