Séances de travail : 2004, 2005, 2008, 2010 et 2012

Les premières fouilles sur le rempart de Gergovie remontent aux années 1930. Une nouvelle campagne de fouille démarre en 2001 avec un programme triennal établi (2002-2004) par le Service Régional de l'Archéologie et l'ARAFA. Les chantiers actuels sur le rempart sud-est, la porte ouest et le temple sont dirigé par Thomas Pertlwieser, Iris Ott et Damien Siris et des bénévoles de l'Association du Site de Gergovie participent activement aux fouilles.

Thomas Pertlwieser
et A.M Chagny  …
en attente du vent !

Le rempart sud-est

Ci-dessus, photographie strictement verticale au dessus du site. On voit bien, en bas à gauche sur le cliché, le rempart formé d'un mur longitudinal et de murets transversaux. Les archéologues travaillent dans la partie totalement fouillée du rempart. Sur la photo de droite, vue plus cavalière permettant de bien visualiser le rempart et la chute du massif vers la terrasse taillée dans le basalte. Clichés numériques pris à 32 m d'altitude (Powershot S45)

La porte ouest

Clichés numériques
pris en 2005 à 60 m d'altitude
(EOS 350D)

Vue d'ensemble du site
(des clichés plus centrés ont été réalisés à l'aide du zoom motorisé)

Le temple

Les éléments fouillés dans les années 1930 ont été envahis par la végétation. Des repères topographiques ont été implantés sur le site afin de permettre une intégration des photographies au plan de masse du site

réalisation  en 2004 et 2005 (B.N. et A.M Chagny, L. Andrieu et T. Pertlwieser)
Powershot S45, EOS 300N et EOS 350D ; cerf-volant : Rokkaku de 5 m² ; alt. : entre 9 et 75 m

Réalisation : l'insuffisance de vent en période estivale a été la seule difficulté rencontrée. Le rempart et la porte ouest seront réalisés en juin mais le temple seulement mi-août. Si la prise de vue au dessus du rempart se fera à bonne altitude, il sera impossible par contre de monter au dessus de 10 m pour la porte ouest. En raison d'un vent totalement perpendiculaire au site, le travail au dessus du temple nécessitera un long et délicat déplacement avec le matériel en l'air. La réalisation de photographies à basse altitude avait pour but de réaliser une base documentaire pour le rempart et la porte et un document de travail pour le temple.

Fouilles du temple en 2008

En raison d'un vent quasiment nul le travail est effectué en ballon. Des bouteilles défectueuses ne permettront pas de gonfler suffisamment le ballon rendant les conditions de prise de vue très délicates (Powershot S45 )

Fouilles du temple en 2010

Vue générale des fouilles (fin de campagne)
Les restes de dallage permet de situer les fouilles actuelles par rapport aux clichés de 2008.

Prise de vue par ballon captif et un EOS 400D

Fouilles du temple en 2012

Vue de la fouille en fin de campagne.
La zone concernée est située sur la partie supérieure de la photo prise en 2010.

Prise de vue avec un multirotors et un EOS 550D.

Accueil   Généralités    Historique    Technique cerf-volant   Technique ballon captif   Technique multirotors   Manip en cerf-volant
Manip en ballon captif    Multirotors, ballon ou cerf-volant ?    Matériel utilisé    Sécurité    S.I.G. 
Biblio/films & Index    Publications des photos    Liens    News       Réalisations